Histoire de Montoison

Histoire de Montoison

L'origine de Montoison est ancienne. On pense que le village était une station routière à l'époque romaine " Cerebelliaca". Dans les archives on retrouve en l'an 330 ; en 1162 son nom était devenu Montaison ; en 1201 on l'appelait Castrum de Montaizo, plus tard Castrum de Montesonis. Son nom évolua encore Montayso, puis Monteso et enfin Montayson.

 

Au point de vue féodal, Montoison était une terre appartenant aux Poitiers, Comtes de Valentinois. Ils édifièrent un château qui occupait une position stratégique pleine d'intérêt pour ces barons batailleurs. En effet, du haut de ses tours, il était possible de communiquer par signaux optiques avec tous les châteaux alentours. Posé au croisement des routes conduisant de Valence à Die et de Marsanne à Chabeuil, il se trouvait en situation de surveiller efficacement la circulation et de prévenir des intrusions de brigands de troupes hostiles. Cette fonction de guetteur avait prévalu dans le choix des dispositions du plan. Dépourvu d'ouvrages défensifs qui caractérisaient les châteaux forts de cette lointaine époque, il fut exposé à de nombreuses agressions du fait de querelles récurrentes entretenues par ces seigneurs vindicatifs et accapareurs, propriétaires ou suzerains de tous les châteaux de la Région.

 

En 1238, la seigneurie de Montoison fut achetée au comte de Valentinois, par les Du Pouzin, Armand et Pierre, son fils, déjà propriétaires d'Ambonil et qui ajoutèrent à leur patronyme celui de Montoison. Les Du Pouzin seigneurs de Montoison habitèrent le château et c'est leur descendante Isabelle de Montoison, fille unique de Guillaume de Montoison et d'Elizen de Pierregourde, qui par son mariage, vers 1350 avec Geoffroy II de Clermont, fit entrer la seigneurie dans la maison des Clermont. La branche des Clermont-Montoison tire son origine de cette union. Leur maison s'éteindra en 1848 au décès, sans enfant, à l'âge de 28 ans, de Philiberte-Cécile de Clermont-Montoison, mariée à son cousin, Gaspard Louis Aimé, duc de Clermont-Tonnerre, officié d'artillerie. La Maison de Clermont-Montoison régna sur la commune jusqu'en 1789. Ils construisent, vers 1500, un château qui fut rapidement délaissé par la famille. Le château du Moyen-Age comportait, à l'époque, qu'un seul corps de bâtiment flanqué de deux grosses tours de guet, à l'est et à l'ouest. Les habitants de Montoison profitèrent de cet abandon au moment où le vent de la liberté commençait à souffler sur notre région en 1887 pour disperser les pierres du château et effacer les souvenirs de cette famille. Les pierres ont servi à construire les maisons du village.

 

Le blason

Il a été dessiné à partir des armoiries seigneuriales des Clermont-Montoison, mais en y introduisant une marque du village : la tour. Depuis la construction du premier château, la tour reste l'emblème de la commune, et les Montoisonnais semblent très attachés à ce symbole.

 

Malgré la destruction du château, de nombreux vestiges invitent à la découverte de Montoison : la Tour du Calvaire, la porte fortifiée, les remparts… Le parcours historique vous aiguillera dans votre visite.